Savoir entreprendre en solitaire

donzat-entreprendre-solitaire-seul-organisation

La gestion d’une entreprise n’est pas, obligatoirement, une activité collégiale et collective. Il peut arriver, et ce de plus en plus souvent d’ailleurs, de voir des entrepreneurs se lancer seul dans cette aventure passionnante. Si l’on en croit les chiffres de l’ACPE datant de juillet 2013, seuls 12% des créateurs d’entreprise émettent la volonté d’embaucher des personnes pour lancer leur projet commercial. Un chiffre qui est donc faible au regard de la proportion annuelle de créateurs d’entreprise. Autre chiffre intéressant : 47% des créateurs d’entreprise interrogés reconnaissent ne toujours pas vouloir embaucher un salarié après un an d’activité. Et si le fait de travailler seul était la clé, la solution miracle pour les chefs d’entreprise actuels ?

Etre capable d’assumer seul

Travailler seul est une solution plébiscitée par un grand nombre d’entrepreneurs aujourd’hui, et cette tendance ne cesse d’augmenter. Les auto-entrepreneurs se font chaque année plus nombreux, de même que les créateurs d’entreprise désirant ne pas s’entourer de salariés supplémentaires. Il est important de rappeler quelque chose : la gestion d’une entreprise en solitaire n’est possible que dans certains secteurs. Le secteur tertiaire offre de nombreuses possibilités pour développer une entreprise seul. Mais il est indispensable, en amont de la création d’une entreprise, d’estimer si vous avez les épaules pour assumer toutes les responsabilités qui incombent à un chef d’entreprise, et ce de façon parfaitement solitaire. Une fois cette réflexion faite, une fois cette motivation trouvée pour mener à bien votre projet solitaire d’entreprise, n’attendez plus et lancez-vous !

Une organisation méthodique essentielle

Cependant, pour pouvoir mener à bien cette idée, il est important de mettre en place une organisation savamment mesurée et réfléchie. En effet, ne pas vouloir s’entourer d’autres employés est une chose, mais il reste nécessaire de tout mettre en œuvre pour maintenant à flots l’entreprise et la développer économiquement parlant. Ainsi, le chef d’entreprise seul maître à bord se doit d’être organisé et ce de façon méthodique. Planning calculé à la minute près, gestion des tâches journalières prévue largement à l’avance pour ne rien oublier d’essentiel, maintien de la relation avec les parties prenantes (fournisseurs, clients etc…), toutes ces tâches doivent être réalisées et prévues par le chef d’entreprise pour pouvoir pérenniser son activité. Le moindre oubli pouvant trouver des conséquences néfastes sur l’entreprise et son développement futur.

Attention tout de même aux potentiels obstacles

Bien que l’idée soit séduisante, il reste important d’anticiper sur tous les obstacles pouvant se mettre en travers de la route du créateur d’entreprise solitaire. Oubli de certaines tâches à réaliser, manque de cohérence dans le planning ou manque d’organisation et de prévision… Ces obstacles sont nombreux et il est important de les anticiper pour mieux les affronter.

Des obstacles certains, des situations contraignantes, la vie de chef d’entreprise solitaire n’est pas un long fleuve tranquille. Mais il reste tout à fait possible de gérer une entreprise seul. Alors, pourquoi pas vous ?

Source : Par Dynamique-Mag.com